Blog

Réduction du temps de cicatrisation des plaies cutanées chez l’animal par administration orale d’une microalgue: ROQUETTE Chlorella

Baert B, Hidalgo-Lucas S, Rodriguez B, Bisson JF, Guérin-Deremaux L, Rozan P -

En Europe, l’incidence des plaies est estimée à quatre millions de cas. Les conséquences associées représentent une problématique clinique importante. Réduire le temps de cicatrisation présenterait un grand intérêt et le statut nutritionnel des individus pourrait y jouer un rôle. La chlorelle verte, une microalgue traditionnellement consommée au Japon, aurait, selon plusieurs études in vivo, un effet positif sur le délai de guérison des plaies.

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’effet de la chlorelle verte ROQUETTE Chlorella sp., administrée par voie orale, sur la cicatrisation de plaies cutanées dans un modèle murin.

Matériels et méthodes : deux scarifications dorsales de 1 cm ont été pratiquées sur les flancs de 24 souris femelles Skh-1, réparties ensuite en 4 groupes, recevant respectivement par gavage une solution contenant 125, 250 ou 500 mg/kg de poids corporel de ROQUETTE Chorella sp., ou de l’eau (contrôle), du jour de scarification jusqu’à la cicatrisation complète. La longueur de la plaie était mesurée chaque jour. Les résultats étaient considérés comme statistiquement significatifs pour p<0,05.

Résultats et conclusion : à J0 aucune différence statistique n’a été observée entre les différents groupes. Entre J2 et J12, les groupes traités présentaient une longueur moyenne de plaie significativement inférieure à celle du groupe contrôle (p<0,05). A J13, toutes les plaies étaient cicatrisées. Le temps moyen pour une cicatrisation complète a été significativement réduit dans les groupes traités, jusqu’à 2,8 jours à partir de 250 mg/kg (p<0,01). La consommation de ROQUETTE Chlorella sp.diminue le temps de cicatrisation de plaies cutanées.

Please follow and like us: